Bleu Nuit : Alain Penzes fait une trace en 4x3

Publié le par La Fausse Biennale de Sotteville

Bleu Nuit à Sotteville-les-Rouen le 24 septembre

 

La résidence Néel est une étape du parcours Bleu Nuit.

 

Au 96 rue Léon Blum, vous trouverez de 20h à 24h un lieu d'exposition, de restauration et d'échanges avec les artistes.



Alain Penzes n'a pas résisté à l'envie de faire une trace en 4x3.

 

En centimètres, bien sûr.


 

Prépa trace

 

 

 

"Traces en ville" par Alain Penzès

 
«L’empreinte est l’invariant dans la pratique artistique d’Alain Penzès. Lorsque l’artiste n’empreint pas lui même il emprunte les traces laissées par les engins sur le macadam en les photographiant. Il se les approprie.

 

Dans un esprit proche du néo-dadaïsme, il donne une place importante au concept et au hasard, tout comme le caractère rhizomatique de son œuvre se retrouve dans la série, la pluridisciplinarité et l’utilisation de son propre corps. Dans tous les cas, on assiste à la convocation de la machine. Mythologie personnelle ou lien profond entre l’art et les engins depuis Léonard de Vinci ?»


Extrait d’un texte de Corinne Laoues, conférencière au Musée de Rouen


 

 

 

 

bleu nuit

 

 


Publié dans Alain Penzes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article