Nadia et Saïd Atek : "Transit à chacun son container"


Projet d’artiste
Fausse Biennale : 4/8

Saïd Atek : "Transit à chacun son container"



Containers en dérive marchande !
Contenus et volumes en masses !
D’une rive à l’autre
Regards et ventres vides
Mal de mer et les maux de terre ne se croisent-ils pas ?
Péril pour une vie meilleure !

Réflexions sur nos "dérives marchandes" et ces conséquences.

Je veux parler de ces humains des pays pauvres qui tentent au risque de leurs vies, sur toutes sortes de barques flottantes, des traversées vers des rivages plus prospères.

Installation de personnages sur et à l’intérieur du container.
Ce dernier, le container, posé sur des bouées.